L’amour existe

Il y a des choses qui comme ça surgisse du passé, essentielles. Pour mes étudiants, pour ceux qui me lisent, pour ceux qui réfléchissent à notre modernité, ceux qui ont l’illusion de croire à une révolution qui n’est pas. Un film, un poème, de Maurice Pialat. Et Paris, et la Banlieue. Indispensable. Et pour ceux qui au moins sont intrigués, regardez aussi chronique d’un été d’Edgar Morin et Jean Rouch. Une manière de prendre de la distance avec notre époque.


L’amour existe par filmsdujeudi