Impressions numériques…Le document est un média

Certaines technologies sont discrètes mais essentielles. Dans l’univers du marketing, l’impression numérique est sans doute la technologie qui a et qui aura le plus d’importance dans les pratiques. Permettant les petits tirages, et facilitant la personnalisation des documents, à des échelles de plus en plus vastes, plus que l’internet ce sont ces outils qui permettent les pratiques actuelles de marketing direct.

Au-delà de l’industrie du marketing direct, l’impression numérique transforme en profondeur l’industrie textile, l’édition, et l’industrie du packaging. Et dans chacun des cas, elle assure le dernier maillon de la chaine de la personnalisation. On ira voir ici quelques éléments factuels produits par le spécialiste du domaine : Frank Romero du Rochester Institute of technology. Si ces technologies sont apparues dès 1993, leur impact croissant vient de l’accroissement continu de la définition, de la taille des documents, de la vitesse (des centaines de pages par seconde) mais surtout des échelles grandissantes de production auxquelles elles surpassent les techniques de l’offset. On consultera les publications d’Interquest pour plus de détails sur l’économie du secteur.
Ainsi l’impression numérique a pour effet principal de transformer le papier en écran numérique, les possibilités techniques et économiques permettent d’obtenir sur le papier les même fonctions que sur un écran, finalement. Cela d’autant plus facilement que les offreurs de solutions (HP, Xerox, Kodak, Riso…mais aussi les spécialistes de la GED tels que CINCOM) associent à l’imprimante des solutions logicielles pour gérer les documents. Ces solutions forment le cœur de cette nouvelle industrie. En permettant d’aller chercher dans les bases de données des éléments d’informations variés, des documents personnalisés peuvent être composés puis produits. Ils seront diffusés sous forme numérique, ou papier. Le support compte finalement peu, c’est l’intégration de la chaine documentaire et de la chaine d’édition qui devient essentielle. L’imprimante n’est alors plus qu’un terminal comme les autres, et la production peut alors se faire au plus près de la consommation. Nous en somme au stade du PoD ( Printed on Demand).
Il est assez évident que les solutions matérielles et logicielles ouvrent depuis plusieurs années un champ immense d’applications et de modèles d’affaires. C’est le cas notamment pour le marketing direct de cette approche à la dénomination malheureuse, mais importante : la transpromo. L’association des bases de données documentaires (GED), des systèmes CRM, de l’éditique, et de l’impression numérique permet aujourd’hui de transformer n’importe quel document transactionnel (une facture) en un support publicitaire. Toute la production documentaire de l’entreprise, devient un média à part entière. Un nouveau canal, personnalisé.

CRM08 – Communication Multicanal

La maitrise des canaux est un élément essentiel des stratégies clients. Leur multiplication et leurs interaction exige qu’on en conçoive une véritable architecture centrée sur la dimension sociale. Elle pose de plus en plus des problèmes spécifiques : sécurité des transactions et des paiements, respect de la vie privée, présence sociale. C’est l’objet d’une première partie du cours.

Mais chacun des canaux requiert aussi une technicité particulière, voilà qui en fait l’objet d’une seconde partie sous la forme d’un inventaire.

  • marketing-direct : c’est la discipline mère. On ira voir le SNCD
  • e-mailing : successeur du marketing direct il bénéficie de la quasi universalité de l’adresse. (Florence)
  • SEO : Puisque les moteurs de recherche sont l’espace le plus fréquents dans l’usage et dans les budget, ils font l’objet d’un véritable métier,
  • Call center : le téléphone est un des grands gagnants des années 90
  • Bannières et rich medias :Le transfert de publicité, efficacité , modèle de performance,
  • Catalogue : au coeur du e-commerce – cas magento
  • Affiliation et parainnage :
  • Espace client et agents virtuels
  • Blogs et website : la base de communication
  • Chats et forums : old style mais souvent pertinents
  • Réseaux sociaux et MMPVG : une économie de filtrage
  • Pinacothèque, Vidéothèque et  documentation : communiquer revient aussi a fournir des matériaux pour les relayeurs d’opinions ne serait-ce que pour alimenter leurs blogs et journaux.
  • Radio : le cas de la SNCF.
  • Automate, Kiosque et bornes
  • Le display electronique : le flashcode comme liaison.
  • Les systèmes embarqués
  • Les points de ventes



    crédit photo

    CRM05 : Personnalisation

    La personnalisation s’inscrit dans les stratégies marketing orientées client comme un levier opérationnel à part entière.

    Grâce aux technologies de l’information les prix et la qualité des services peuvent être variés avec une grande finesse pour optimiser la rentabilité de l’entreprise. trois aspects principaux sont étudiés dans ce chapitre.

    • Sur mesure de masse et personnalisation: designà la demande.
    • La confection des bouquets : marketing de solution
    • La personnalisation des prix : product bundle, abonnement, PWYW, PWYG, yield-management, enchère, freemium , smart pricing– nous assistons aussi à une explosion des méthodes de détermination et de présentation des prix. A l’ère du client et du digital, les fonction de demande deviennent individuelle.

      Support du cours

        Cas et documents

        Références

          Etudes de cas
          crédit photo

          CRM01 – Des stratégies orientatée vers le client

          Dans cette introduction les raisons stratégiques de l’évolution du marketing vers une focalisation sur le client . L’effet de fidélité, le One2One, aujourd’hui les réseaux sociaux et le géociblage en caractérise les modalités.

          Plan du chapitre


          1 – Evolution des technologies : des bases de données aux réseaux sociaux.

          2 – Une différenciation de l’offre plus difficile, O2O, personnalisation et customization.

          3 – Economie de de l’information : la logique de l’accès et celle des identités


          Présentation – Sides

          Références

          Construction d’échelle de mesure

          La construction d’échelles de mesure dans les études par questionnaire est un moment important dans les processus de recherche mais néanmoins bien standardisé dans le champs des sciences de gestion.

          Un  processus

          On doit à Churchill d’avoir structuré la démarche, même si aujourd’hui une autre conception s’introduit : COARSE.

          Des ressources :

          Sujets avancés :

          • comparaison interculturelles
          • Modèles IRT

            Crédit photo

              Chronique 23 : Culture et consommation – le projet Minhocao

              A vrai rien d’académique dans cet idée de faire d’un lieu qui nous est cher à Sao Paulo, l’elevado appelé aussi minhocaõ, une sorte de musée virtuel d’un street art qui fleurit sur les piles de ce viaduc à quatre voies qui traverse le coeur de la ville. Juste une sorte de hobby, une collection d’art, une exploration urbaine.

              Mais au travers de cette aventure découvrir comment la culture peut naitre dans le rapport permanent de l’objet à la société. Cette construction sans beauté, qui rase les immeubles et a rendu les nuits insupportables aux riverains, se fait le berceau d’un art de la rue particulier par un processus d’appropriation : les graffiteurs s’approprie le pont comme espace d’expression. En changeant le paysage urbain il apporte une couleurs spécifiques dans laquelle certains habitants peuvent se retrouvés, et justement quelques uns vidéastes où bloggueurs, de plus nombreux les photographes, s’intéressent à l’objet, un objet augmenté, un objet qui parle, les tags et graphitti donnent littéralement une parole au mur, qui est entendu, cadrée, reproduite diffusée tant et si bien que les journaliste s’y interessent à leur tour, et que le bruissement médiatique renforce l’identité de ses habitants.

              Ce processus est sans doute universel, il mérite d’être précisé. Il fait aussi apparaitre deux choses intéressantes : c’est le regard qui fait l’art,

              CRM07 – Système d’information Marketing

               L’objet du cours est d’explorer la nature des systèmes d’information, de donner des éléments sur les évolutions technologiques,  mais surtout de caractériser leurs fonctions et les conditions de leur efficacité qui sont essentiellement organisationnelle.

              Comme système techniques les système d’information client ont pour double fonction dans l’organisation d’assurer le contrôle mais aussi de stimuler les processus d’apprentissage.

              Supports de cours


              Ressources

              Un site indispensable à suivre l’actualité des solutions  est le blog  relationclient.net. 
              Le cloud computing sont centre d’expertise.

              Le météore de ces dernières années est salesforce.com . Siebel reste un grand nom, Le CRM de microsoft reste un acteur clé. O’reilly .

              Pour les analytics : SPSS, et SAS. Busines object. Les méthodes de visualisations. Le standard stat reste r.

              Crédit Photo